Lignes directrices pour la création de fichiers de nomenclature

Une nomenclature, qui existe dans divers secteurs tels que l'ingénierie, la construction, l'électronique et la fabrication, est un inventaire complet. L'importance d'une nomenclature réside dans le fait qu'elle fournit des données détaillées concernant les coûts du projet, l'approvisionnement et les processus d'assemblage. Dans le cadre d'un projet, une simple carte PCBA peut comprendre des dizaines, voire des centaines de composants, et le document de nomenclature enregistre des informations essentielles pour chaque composant, notamment la quantité, l'identification et l'emballage. En fait, cet inventaire contient tous les détails des composants nécessaires à la fabrication de la carte PCBA, ce qui garantit la précision tout au long du processus d'assemblage.

Table des matières

11 éléments clés d'un fichier de nomenclature

  • Paramètre du composant : Il s'agit d'attributs électriques ou mécaniques critiques tels que la résistance, la capacité et la tension nominale, qui définissent la fonction précise de chaque article.
  • Numéro de pièce : Les composants sont identifiés de manière unique par des numéros de pièces, ce qui facilite le suivi et la gestion des stocks.
  • Niveau du dossier : Les fichiers de nomenclature peuvent avoir différents niveaux : niveau supérieur, sous-ensemble et composant. Ces relations hiérarchiques aident à comprendre les connexions entre les pièces.
  • Quantité : L'enregistrement précis des quantités de composants, y compris le nombre total utilisé dans le projet PCBA, facilite l'évaluation des coûts et la rentabilité du projet.
  • Méthode de placement : L'indication de la technique de placement, qu'il s'agisse de pick and place ou de soudure à la main pour les composants montés en surface, garantit un montage précis et exact.
  • Indicateur de référence : Des étiquettes ou des codes distincts sont attribués aux composants à des fins d'identification. Les désignateurs de référence sont utilisés pour établir des références croisées entre les composants présents sur le PCBA et leurs détails dans la nomenclature.
  • Partie Lien : L'établissement de liens entre les composants et les bases de données des fournisseurs permet de rationaliser l'approvisionnement en offrant des informations actualisées sur les prix, les fiches techniques et la disponibilité.
  • Type d'emballage : Diverses options d'emballage existent pour les composants, tels que QFN, DIPet montage en surface. Connaître le type d'emballage exact est essentiel pour un assemblage précis.
  • Type d'approvisionnement : Il précise les méthodes d'approvisionnement - fournisseurs standard, stock interne ou fournisseurs spécifiés - et peut inclure des détails sur les délais d'exécution.
  • Autres numéros de pièces : Comme les composants peuvent devenir obsolètes ou être confrontés à des problèmes d'approvisionnement, les numéros de pièces alternatifs permettent des remplacements rapides sans avoir à revoir la conception de l'ensemble du projet.
  • Empreinte : L'empreinte englobe les dimensions physiques et la disposition des composants sur la carte, ce qui garantit une configuration précise avec d'autres composants.

Points clés à prendre en compte avant de créer une nomenclature

Détails du projet

Deux facteurs essentiels doivent être pris en compte avant l'assemblage d'une nomenclature : la complexité de l'entreprise et le stade du cycle de vie du produit. Ces facteurs déterminants peuvent modifier sensiblement la nature de la nomenclature, la faisant passer d'un assemblage simple à une compilation englobant divers composants et sous-ensembles.

  • Complexité des projets : Évaluez la complexité du projet en question. Il peut s'agir d'un simple assemblage ou d'un projet impliquant de multiples composants et sous-ensembles. Cette complexité détermine la composition et la profondeur de la nomenclature, en influençant la granularité avec laquelle les composants sont répertoriés.
  • Étape du cycle de vie du produit : Déterminer le stade du produit dans son cycle de vie. Qu'il s'agisse du développement d'un nouveau produit, de l'amélioration d'un produit existant ou de la production en série d'articles existants, chaque étape nécessite des considérations distinctes. Les objectifs et les autorisations associés à la création de nomenclatures peuvent varier considérablement en fonction de ces étapes.

Gérer la nomenclature

  • Structure : Commencez par définir la composition du PCBA. Établissez une hiérarchie et concevez une structure logique cohérente pour la nomenclature. Cette structure permet de mieux comprendre les relations entre les composants.
  • Sélection du logiciel : Opter pour un outil plus sophistiqué simplifie la création et la configuration des nomenclatures. Cela permet non seulement de rationaliser le processus, mais aussi d'assurer le contrôle des versions, ce qui favorise la clarté entre les membres de l'équipe.
  • Intégrité des données : Cela implique la mise en œuvre d'un processus visant à maintenir la qualité des données. Des mises à jour cohérentes et des révisions régulières sont indispensables pour conserver des informations exactes.
  • Contrôle de version : Mettre en œuvre des pratiques rigoureuses de contrôle des versions pour enregistrer les changements et les révisions dans la nomenclature, en assurant la traçabilité et les pistes d'audit de l'avancement du projet.
  • Cadre de collaboration : Établir des canaux de communication efficaces et des autorisations d'accès précises détaillant les dynamiques de collaboration entre les différentes équipes, y compris l'approvisionnement, l'ingénierie et la fabrication, afin de garantir un travail d'équipe sans faille et un accès partagé aux nomenclatures.

Utilisateurs de l'enregistrement de la nomenclature

  • Ingénierie : Au cours du processus de conception, les ingénieurs s'appuient sur la nomenclature pour s'assurer de l'inclusion de tous les composants nécessaires tout en confirmant leur conformité aux exigences du produit.
  • Approvisionnement : Les opérations d'approvisionnement s'articulent autour de la nomenclature, ce qui facilite l'appel d'offres, l'approvisionnement en composantset une gestion efficace des stocks.
  • Fabrication : En production, la nomenclature guide les efforts d'assemblage des circuits imprimés. Elle délimite le processus d'assemblage, décrit la séquence des opérations et spécifie les techniques de placement optimales.
  • Contrôle de la qualité : Les ingénieurs chargés du contrôle de la qualité utilisent la nomenclature pour valider l'alignement du produit assemblé sur les spécifications de la conception. En outre, elle garantit des interconnexions précises entre les composants du projet.
  • Estimation des coûts : La nomenclature fait partie intégrante de la tarification et de l'estimation des coûts. Elle contribue à déterminer le budget global de fabrication en englobant des facteurs tels que les coûts de main-d'œuvre et les matériaux.
  • Entretien et réparations : La valeur de la nomenclature va au-delà de la production et s'avère inestimable pour les tâches de post-production telles que les réparations et la maintenance. Elle permet d'identifier et de remplacer avec précision les composants défectueux.

Comment créer une nomenclature

Description du débit

  1. Compréhension globale : Avant de vous lancer dans l'élaboration du fichier de nomenclature, vous devez avoir une compréhension approfondie des caractéristiques, des fonctionnalités et de la configuration de votre projet.
  2. Compilation de composants : Compilez et organisez méthodiquement les composants nécessaires à votre projet de PCBA. Dans la liste, fournissez des informations détaillées telles que le nom/la description du composant, le numéro de pièce, la valeur du composant, le type d'emballage, la quantité et le numéro de référence.
  3. Instructions de montage : Offrir des conseils explicites sur la manière dont les composants doivent être positionnés et soudés, afin d'améliorer la clarté de l'image de marque. Processus d'assemblage des PCB.
  4. Aperçu des fournisseurs : Dans les projets clés en main, désignez des fournisseurs pour chaque composant. L'idéal est d'inclure des informations de contact telles que des adresses électroniques et des numéros de téléphone afin d'accélérer la communication.
  5. Liens partiels : Incorporer des liens vers les bases de données ou les sites web des fournisseurs, afin de permettre aux ingénieurs d'accéder aux informations pertinentes pour chaque composant.
  6. Contrôle de version : Utiliser un système de contrôle des versions pour suivre les modifications et les révisions du fichier de nomenclature. Cela permet de s'assurer que le personnel de première ligne a accès aux informations les plus récentes.
  7. Validation : Validez minutieusement la version finale de la nomenclature pour vous assurer qu'elle est conforme à la conception du produit. Accordez une attention particulière aux quantités et aux exigences d'assemblage afin d'éviter les défaillances et l'escalade des coûts.
  8. Clarté d'accès : Faciliter la collaboration en définissant les équipes, telles que les ingénieurs et autres concepteurs, les fabricants, qui collaboreront et auront accès à la nomenclature.
  9. Distribution : Mettre en forme le document de nomenclature de manière appropriée et le diffuser aux équipes concernées. Garantir à toutes les parties prenantes un accès illimité à la nomenclature.
  10. Mises à jour régulières : Favoriser les fichiers dynamiques qui renforcent la facilité d'utilisation. La mise en place d'un processus de mise à jour régulière renforce la longévité et l'efficacité du processus de nomenclature.

Guide d'optimisation

  • Axé sur la conception : En raison des écarts dus aux différences de complexité de la conception, il convient de tenir compte de la complexité du projet, de l'application prévue et des besoins spécifiques de l'équipe pour déterminer la méthode la plus appropriée.
  • Exploiter les modèles : Utilisez des modèles de nomenclature ou un logiciel spécialement conçu à cet effet. Les modèles offrent des formats structurés avec des catégories et des en-têtes prédéfinis, ce qui simplifie la saisie et la disposition précises des données. Cette cohérence dans la présentation facilite les mises à jour et garantit l'uniformité des différentes nomenclatures.
  • Procéder à des vérifications approfondies : Vérifier deux fois tous les détails pour garantir l'exactitude et une gestion méticuleuse. Examinez minutieusement les numéros de pièces, les quantités et les détails pour éviter les erreurs. La moindre inexactitude dans la nomenclature peut entraîner de coûteux contretemps ou retards de production.
  • Limiter les privilèges d'édition : Réduire au minimum les modifications non autorisées de la nomenclature. Mettre en place des mécanismes de contrôle des versions pour les révisions et limiter l'édition des données au seul personnel compétent.
  • Établir des conventions de dénomination : Adoptez des conventions de dénomination cohérentes pour les composants et les sous-ensembles. Cette pratique renforce la clarté et simplifie les recherches lors de la manipulation d'un fichier de nomenclature volumineux.
  • Clarté des instructions d'assemblage : Pour les produits complexes, fournissez des instructions d'assemblage explicites. Ces instructions compréhensibles réduisent la probabilité d'erreurs d'assemblage et améliorent les processus sans faille.

Types de structure de nomenclature

Nomenclature à un niveau

Une nomenclature à un niveau, également connue sous le nom de nomenclature en retrait, décrit les composants uniquement au niveau supérieur, sans se pencher sur les sous-composants à l'intérieur de ces sous-ensembles. Ce type de fichier de nomenclature ne révèle pas les spécificités de la construction des sous-ensembles ni la disposition des composants individuels dans ces sous-ensembles. Son utilité première est d'offrir une vue d'ensemble de la structure d'un produit. Ses principales applications sont les suivantes

  • Estimation du coût des produits : Les nomenclatures à un niveau s'avèrent inestimables pour évaluer les coûts des produits sur la base des composants de premier niveau. Elles constituent donc un outil essentiel pour une estimation précise des coûts.
  • Planification à haut niveau : Idéales pour la production et l'ordonnancement de haut niveau, les nomenclatures à un niveau s'adaptent parfaitement aux scénarios dans lesquels les détails granulaires des sous-composants ne sont pas essentiels.
  • Conception préliminaire : Au cours des premières étapes de la conception d'un produit, lorsque l'accent est mis sur la structure et les fonctionnalités générales, une nomenclature à un seul niveau constitue une solution pragmatique.

Nomenclature à plusieurs niveaux

A Multi-Level BOM, also referred to as an indented or exploded BOM, intricately delineates the entire product structure. This encompasses subassemblies, subcomponents, and their interrelationships. Such a BOM offers an exhaustive and granular portrayal of the product’s architecture, meticulously highlighting component interconnections.

  • Thorough Manufacturing Insights: Multi-Level BOMs find their forte in production and assembly. They meticulously outline the precise configuration of components, subassemblies, and fasteners, serving as a definitive guide for manufacturing.
  • Procurement and Inventory Management: Procurement engineers greatly benefit from Multi-Level BOMs. These BOMs furnish comprehensive listings of all components, streamlining material sourcing and ensuring meticulous inventory management.
  • Enhanced Quality Control: Quality control procedures are facilitated by Multi-Level BOMs, providing an unequivocal reference for inspection and aligning the assembled product with design features.
  • Service and Maintenance: These BOMs prove invaluable for servicing and maintenance tasks. They furnish an exhaustive breakdown of the product’s structure, simplifying the identification and replacement of faulty components.

MBOM vs. EBOM vs. cBOM

 MBOM (Manufacturing BOM)EBOM (Engineering BOM)cBOM (Configurable BOM)
DéfinitionContains the materials required for the manufacturing and assembly process.Containing design and engineering information such as the components and subassemblies that create a product.Available for multiple product variants
ContenuMaterials, components, subassemblies, processing, etc.Parts, assemblies, subassemblies, design data, etc.Configuration items, properties, options, etc.
PurposeGuidelines for manufacturing and assembly to optimize production processes and ensure material availability and correctnessDesign and engineering guidelines that define the design and technical specifications of products to support innovation and improvementSupport configuration and production of different product variants
File DetailsDetailed, like all materials and components, as their quantities and specificationsLess detailed, main focus on components and subassembliesIt has details for the base product, but fewer details for options and changes
Update FrequencyEstablished before or during production and updated frequently as the project progressesIn the early stages of product design and development, updates are less frequentUpdates as product availability and market demand change

Blogs associés

Guide des transformateurs de circuits imprimés

Guide des transformateurs pour circuits imprimés Un transformateur pour circuits imprimés est un dispositif électrique qui assure l'isolation, la protection et le transfert de courant en utilisant la méthode de l'induction mutuelle. Ces composants électroniques

Lire plus "
Céramique QFN

QFN en céramique Dans les scénarios exigeant une résistance aux environnements corrosifs ou aux exigences de haute fréquence, la mise en œuvre de la technologie QFN à base de céramique peut s'avérer un choix stratégique. Par

Lire plus "
BGA vs. QFN

BGA vs. QFN Dans le domaine de l'électronique, la sélection de la forme de boîtier appropriée pour les circuits intégrés est l'une des principales tâches des ingénieurs. Cette

Lire plus "

Nous serions ravis de vous entendre